Assurance-vie : avis sur le placement favori des Français

Avis Assurance vie
Sommaire
L’Assurance vie est un placement financier, auquel on souscrit dans le cadre de la constitution d’une épargne, d’une transmission ou du financement d’un projet. Son principal avantage est sa fiscalité et la flexibilité de son investissement à moyen, long mais aussi à plus court terme (contrairement aux idées reçues).

Ainsi, s’il est fiscalement avantageux d’épargner sur une période minimale de 8 ans – car la fiscalité sur les gains a été fortement réduite avant 8 ans, les retraits et droits de clôture peuvent être exercés à tout moment. 

L’Assurance vie s’articule principalement autour de deux types de supports d’investissement (cf. infra). En outre, elle fonctionne sur un principe de versements, appelés primes ou cotisations, effectués par le souscripteur selon les modalités établies lors de la mise en place du contrat. Lors du déblocage des fonds (à l’occasion de retraits ou de la clôture du contrat), l’épargne constituée est versée au(x) bénéficiaire(s) du contrat, sous forme de rente ou de capital.

En savoir plus sur l'Assurance vie ?

De quoi est constituée une Assurance vie ?

Une Assurance vie est constitué de produits (ce qu’on y met) et d’une enveloppe ou support (la structure qui contient les produits).

Les produits 

Une Assurance vie est principalement constituée de 2 supports d’investissements :

  • Les fonds euros :

Les fonds euros sont des placements avec capital dit « garanti » par l’assureur, c’est-à-dire que les primes versées sont investies par ce dernier dans des titres financiers avec peu de risque, pour que le souscripteur bénéficie des intérêts annuels.

S’il s’agit d’un investissement qui comporte peu de risques, certes, mais le fond euro présente un taux de rémunération relativement bas (actuellement le rendement est autour de 1% en moyenne, un chiffre historiquement bas) et des perspectives d’évolution peu favorables. Cependant, sous certaines conditions (notamment en versant une part conséquente de son allocation sur certains supports en unité de compte), certains fonds euros peuvent encore présenter des rendements plus intéressants que la moyenne du marché. Ainsi, les meilleurs fonds euros ont pu générer un rendement autour de 2.5% en 2020, à la condition, souvent, d’avoir moins de 40% de l’allocation sur ce support.

Nous vous donnons plus d’informations sur la baisse des taux en fonds euros des Assurances vie, dans l’article juste ici !

  • Les unités de Compte :

Les Unités de Compte (UC) sont des investissements à capital dits « non garantis », c’est-à-dire qu’ils comportent un risque plus élevé que les simples fonds euros mais aussi plus d’opportunité de performance sur le moyen/long terme. Il existe différents types d’UC, pouvant être investis sur 3 principaux types d’instrument :

  • Les véhicules immobiliers (SCPI, SCI, OPCI…)
  • Les fonds investis en valeurs mobilières (SICAV, FCP…)
  • Les valeurs mobilières correspondent aux obligations d’Etat ou d’entreprises, aux actions cotées ou non cotées (capital investissement).

Les enveloppes 

De plus, il existe 2 types de contrat en Assurance vie : Le contrat monosupport ou le contrat multisupport.

  • Le contrat monosupport :

De plus en plus rare, ce type de contrat permet au signataire d’investir uniquement en fonds euros. Cette solution correspond aux investisseurs « sécuritaires », voulant se garantir un capital à 100%. La valeur du contrat est revalorisée annuellement.

Ce choix de contrat génère donc logiquement une faible rentabilité et aucune offre de diversification.

  • Le contrat multisupport :

Il offre la possibilité de diversifier son épargne, car il permet d’investir à la fois en fonds en euros (forte sécurité) mais également en unités de compte (produits boursiers investis sur les marchés financiers tels que des actions, obligations, capital investissement ou parcs immobiliers…). Le risque est établi en fonction du choix des supports (sur une échelle de risque allant de 2 à 7 selon l’AMF) avec votre conseiller, tout comme l’horizon de placement (selon un horizon de placement plus ou moins longue). Le choix de ce contrat est donc potentiellement bien plus rémunérateur que le monosupport mais présente des risques de perte en capital (qui peuvent cependant être compensé par une diversification judicieuse de l’enveloppe). Il est ainsi recommandé de diversifier ses supports d’investissement et de privilégier l’investissement régulier sur le long terme.

Quels sont les avantages d’une Assurance vie ?

Comme mentionné au début de notre article, ce produit est le plus choisi des Français, et ce n’est pas pour rien ! Il offre, en effet, deux avantages majeurs sur la fiscalité des bénéfices ou de la plus-value (sous condition de détention supérieure à 8 ans) et un avantage dans le cadre de la transmission puisqu’elle permet au(x) bénéficiaire(s) de limiter le paiement des frais successoraux, grâce à l’exonération fiscale d’une somme plafonnée lors de la transmission (cf. infra). En outre, contrairement au Contrat de Capitalisation qui fonctionne sur le même principe, lors du décès de son détenteur, le contrat se dénoue automatiquement sous forme de versements pour les bénéficiaires. Il n’y a donc plus la contrainte de la gestion.

La fiscalité de l’assurance vie 

  • Pour un contrat de moins de 8 ans :

Depuis 2017, les Assurances vie sont assujetties à la « flat taxe », c’est-à-dire que le taux d’imposition est un taux unique à 30%, et se divise selon :

– Un taux forfaitaire de l’impôt sur le revenu s’élevant à 12,8 %.

– Des prélèvements sociaux au taux de 17,2%.

  • Pour un contrat de plus de 8 ans :

Lors de rachats sur contrat d’Assurance vie après 8 ans de souscription, le détenteur bénéficie d’une imposition plus intéressante sur les sommes inférieures à 150 000 euros. :

– Un taux forfaitaire de l’impôt sur le revenu s’élevant à 7,5%.

– Des prélèvements sociaux au taux de 17,2%.

A noter que lors d’un rachat partiel ou complet d’un contrat d’Assurance vie de plus de 8 ans, l’assuré bénéficie d’un abattement annuel de 4 600 euros pour une personne seule et de 9 200 euros pour un couple. Cet abattement s’applique sur les gains du contrat qui ne seront taxés qu’à hauteur des prélèvements sociaux au taux de 17,2%. 

La fiscalité dans le cadre de la succession 

Au moment de la succession, l’Assurance vie propose des avantages fiscaux très intéressants pour ses bénéficiaires. En effet, si le bénéficiaire désigné du contrat est le conjoint (ou pacsé), il ne sera redevable d’aucun droit de succession, et ne paiera donc aucun frais ou impôt supplémentaire.

Pour les autres bénéficiaires, les principes de fiscalité suivant s’appliquent :

  • Pour les versements réalisés avant les 70 ans du souscripteur un abattement de 152 500 euros par bénéficiaire est mis en place. Au-delà, une taxation progressive de cette somme s’applique (taux de 20 % sur la fraction de part taxable de chaque bénéficiaire n’excédant pas 700 000 € et de 31,25 % au-delà).
  • Pour les versements réalisés après les 70 ans du souscripteur un abattement unique supplémentaire de 30 500 euros seulement est mise en place. Il y a un autre avantage : les plus-values sont exonérées de droit de succession.

Autres avantages 

L’Assurance vie propose la liberté des versements. Une fois le premier versement effectué, le souscripteur peut faire le choix de versements, réguliers ou ponctuels. Il alimente ainsi son contrat selon ses capacités financières sans l’exigence de seuil ou de plafond. En effet, les contrats d’Assurance vie sont déplafonnés, illimités dans le montant du capital investi.

Vous avez également la liberté de rompre votre contrat, sans aucune contrainte de date ou conditions particulières.

Quels sont les frais d’une Assurance vie ?

Nous attirons votre attention sur les frais annexes, qui varient selon le contrat. Prudence et vigilance sont de mises. Les frais portent sur les éléments suivants : 

  • Les frais (ou droit) d’entrée : il s’agit d’une rémunération que réclament certains conseillers en placements ou banquiers pour les conseils et les services qu’ils vous fournissent.
  • Les frais de gestion : il s’agit de frais annuels prélevés sur le contrat.
  • Les frais d’arbitrages : il s’agit des frais qui s’appliquent lorsque l’on souhaite faire basculer une partie de son capital d’un support vers un autre sur un contrat multisupport.

En outre, nous vous conseillerons davantage d’ouvrir une Assurance vie avec un conseiller financier indépendant, qui jouira d’un panel de produits plus large, plutôt qu’avec une banque, dont les frais peuvent être plus élevés, avec une gamme de produits plus restreinte et un moindre accompagnement.

Le niveau de risque choisi doit aussi être conforme au profil de l’investisseur et au patrimoine du souscripteur.

L’avis du cabinet 

Placement préféré des Français, l’Assurance vie s’adresse à tous grâce à sa flexibilité (choix des produits, choix des supports) et sa déclinaison d’utilisation multiple : épargne personnelle, financement d’un projet, revenus complémentaires, transmission… Présentant également des avantages fiscaux, la plus-value fiscale de ce produit est renforcée lorsque le souscripteur conserve son assurance sur une durée minimale de huit années. Un conseiller de gestion de patrimoine peut vous accompagner dans le choix de vos investissements.

Faire appel au cabinet NT Conseil-finances, c’est la possibilité d’être conseillé et d’accéder à un accompagnement dans la durée. Après un audit patrimonial gratuit où nous définissons, ensemble, vos objectifs, nous mettons en place une stratégie financière sur-mesure. Il n’y a aucun surcoût à passer par NT Conseil-finances ; au contraire, le cabinet vise à offrir des conditions privilégiées (le plus souvent dérogatoires aux conditions standards des fournisseurs). Ainsi le cabinet ne prend pas de droit d’entrée sur les versements et propose systématiquement des frais de gestion réduit. Par cette politique le cabinet a pour objectif de fidéliser sa clientèle et de favoriser la recommandation.

Le champ des possibles est très vaste, pas facile de décrypter l’ensembles des informations. C’est pourquoi nous prenons toujours le temps de vous présenter nos analyses et solutions, dans le but de vous aider à prendre les meilleures décisions. N’hésitez donc pas à nous contacter afin de mettre une stratégie en place ou pour toute information relative à l’assurance vie ou au développement de votre patrimoine.

Avertissement : cet article ne constitue pas un conseil en investissement. Il est nécessaire de se faire accompagner par un professionnel. N’hésitez pas à vous faire conseiller.

En savoir plus sur l'Assurance vie ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn